Text Size

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Une fois la formule brute d’un composé connue, ou vérifiée, l’étape suivante consistera souvent en la détermination des fonctions chimiques portée par ledit composé. Cette étape pourra souvent faire appel à une série de tests chimiques ne nécessitant pas un appareillage lourd, et rapide de mise en œuvre.

Pour ce faire, on fait appel à des réactions spécifiques aux fonctions pour en déterminer la présence ou l’absence. Ces mêmes réactions utilisées en dosage permettront de plus de déterminer le nombre de ces fonctions.

La caractérisation chimique fonctionnelle consiste donc en la caractérisation et en le dosage des fonctions présentes dans les composés.

Néanmoins, les innombrables types de molécules et les variations de réactivité des groupes fonctionnels dans ces molécules s’opposent à la généralisation de ces méthodes. «  L’individualité de la molécule organique restreint le notion de groupe fonctionnel ». Chaque cas devient donc un cas particulier. De plus, certaines réactions peuvent être communes à plusieurs fonctions. Il va donc exister des interférences. esterification mais acetylationamine . Enfin, le voisinage d’une fonction peut en modifier le comportement. C’est par exemple le cas du phénol qui est un acide faible alors que d’un point de vu fonctionnel il est un alcool. Pourtant, il convient, pour prétendre connaitre l’analyse chimique, de connaitre quelques « grands classiques » facilement et rapidement utilisables.

Ces réactions sont des réactions classiques de la chimie :

  • Précipitation, complexation, chélation
  • Oxydoréduction
  • Protométrie (pH-mètrie) dans divers solvant
  • Potentiométrie, conductimétrie
  • Formation de composés cristallisés et leur identification
  • Synthèse de composés absorbant dans l’UV-visible et fluorescents
  • Etc.

Connexion

samedi, juin 24, 2017