Text Size

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il s’agit de la séparation chromatographique classique sur colonne remplie ou sur couche mince. Les différentes molécules sont retenues en surface de la phase stationnaire. On parle alors d’adsorption. L’adsorption est un phénomène d'interface à la différence de l'absorption qui elle suppose une pénétration.

La séparation est basée sur la polarité des phase et des analytes. Le pouvoir éluant de la phase mobile dépend de sa propre polarité. Les liquides classés ci-dessous le sont par polarité croissante ce qui défini une série éluotropique :

  • cyclohexane
  • tétrachlorométhane (tétracholure de carbone )
  • trichloréthène
  • toluène
  • benzène
  • dichlorométhane
  • éther (éther diéthylique, diéthyléther, etc.)
  • trichlorométhane (chlorophorme)
  • éthanoate d'éthyle
  • pyridine
  • Propanone (acétone)
  • propan-1-ol
  • éthanol
  • méthanol
  • eau
  • acide éthanoïque (acide acétique)

On peut, de même, classer les adsorbants selon l'ordre croissant de leurs interactions avec des composés polaires :

  • Cellulose
  • Kieselguhr, terre de diatomées
  • Amidon
  • Sucres
  • Talc
  • Carbonate de sodium
  • Oxyde de magnésium (magnésie)
  • Gel de silice
  • Alumine
  • Charbon activé

Le gel de silice et l'alumine sont les adsorbants les plus utilisés. Il est, de plus, possible de traiter un adsorbant pour modifier ses capacités d'adsorption et ses propriétés. Enfin, plus la teneur en eau d'un adsorbant est faible plus il est actif car l’eau occupe des sites d'adsorption pour le soluté.

Lorsque les solutés sont neutres, les solutés apolaires (ex: alcanes) sont peu adsorbés alors que les solutés polaires (ex: méthanol) le sont fortement.

De plus, il faut aussi tenir compte d’éventuelles réactions chimiques entre les molécules à séparer et la phase stationnaire avant le la choisir. Par exemple, on utilisera de préférence l'alumine pour séparer des solutés basiques comme les amines et le gel de silice pour les phénols et les acides car les solutés acides sont fortement adsorbés par l'alumine alors que les solutés basiques le sont par la silice.

Connexion

samedi, juin 24, 2017