Text Size

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les spectroscopies électroniques mettent en jeu des modifications dans la répartition des électrons de la molécule. Les deux techniques utilisées sont les spectroscopies UV-visible et les spectroscopies de fluorescence.

Bien entendu, ces échanges interviennent par quantité d’énergies données. Cela suppose donc que pour qu’une absorption ait lieu, il existe dans la molécule deux niveaux énergétiques séparé par une énergie correspondante. De plus, bien que cette condition soit nécessaire, elle n’est pas suffisante. En effet, certains échanges sont plus probables que d’autres, et certaines sont très peu probables.

Une fois un quanta d’énergie absorbé, la molécule est excitée et donc instable. Cet état ne peut exister que pendant une très courte période, de l’ordre de 10-8s. Cette énergie supplémentaire est alors perdue par choc avec les molécules voisines, fluorescence ou phosphorescence.

Connexion

mercredi, août 16, 2017