Text Size

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il est tout-à-fait envisageable d’analyser directement un mélange, mais la difficulté de cette approche va croitre de manière exponentielle avec le nombre de composantes présents. Pourtant c’est parfois la seule solution, comme par exemple lors de l’analyse spectrographique de l’atmosphère d’une planète extrasolaire.

On préfèrera tout de même, lorsque cela est possible utiliser les méthodes d’analyse sur des produits purs. En effet, l’analyse d’un composé est toujours plus aisé lorsqu’il n’existe pas d’interférences entre l’espèce étudié, appelé l’analyte, et le reste de l’échantillon, appelé la matrice. Les échantillons à analyser sont donc traités et purifiés pour en rendre l’analyse plus aisée. Les autres avantages du traitement des échantillons est d’augmenter la sélectivité et la sensibilité de l’analyse.

Sélectivité :
capacité d’une méthode à déterminer un analyte particulier présent dans une matrice sans interférences avec d’autres composants aux comportements similaires.
Sensibilité :
capacité d’une méthode à déterminer la présence d’un analyte particulier présent en faible quantité. Elle est représentée par la plus petite quantité d’analyte faisant varier l’affichage.

En effet, sachant que plus de la moitié des analyses sont des analyses de traces, il faut mettre en place des méthodes d’enrichissement importantes. Il existe de nombreux protocoles spécifiques de traitement des échantillons dont la description va du prélèvement de l’échantillon brut jusqu'à la présentation des résultats. On peut les classer en méthodes traditionnelles et méthodes améliorées.

Méthodes « traditionnelles »

Les principales méthodes traditionnelles de préparation des échantillons sont :

  • L’extraction par solvant
  • L’adsorption
  • La précipitation
  • La distillation fractionnée
  • La cristallisation fractionnée
  • La chromatographie

Hélas, ces méthodes sont chères en temps et en produit. Elles ont donc été améliorées et de nouvelles ont été introduites.

Méthodes « améliorées »

Les principales méthodes améliorées sont :

  • L’extraction liquide-liquide
  • L’extraction gazeuse sur colonne ou sur disque
  • L’extraction en phase solide (SPE)
  • L’extraction en micro phase solide (SPME)
  • L’espace de tête (headspace)
  • L’extraction supercritique
  • La digestion par micro-onde

Connexion

samedi, juin 24, 2017