Text Size

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Historiquement, l'espace de tête correspond au volume de gaz situé entre un produit et un opercule dans un emballage. Cette notion s'applique à l’espace entre les liquides et les bouchons dans les bouteilles, entre les aliments et les couvercles dans les bocaux, etc. La gestion de cet espace de tête se fait par une maîtrise des volumes lors du conditionnement. Il peut été essentiel, par exemple dans la gestion de la conservation, à tel point que le gaz situé dans l'espace de tête peut être apporté spécialement au moment du conditionnement.

Par extension, en parfumerie le « head space » est une technique qui a été développée afin d'identifier les composés odorants présents dans l'air environnant divers objets. - On utilise volontiers le terme headspace en lieu et place de« espace de tête». - Les objets odorants d'intérêt sont très divers. Cela va des plantes et fleurs à l’odeur de l’ouverture d’une boite de conserve.

D’un point de vu pratique, l’objet analysé est placée dans un récipient adapté à sa forme. Un capteur, souvent une fibre SPME, est placée à l'intérieur du récipient et adsorbe pendant un temps donné les molécules présentes dans le récipient. L'échantillon ainsi obtenu est ensuite analysé par les méthodes adaptées habituelles comme par exemple une chromatographie en phase gazeuse. Couplée à un spectromètre de masse.

principe du headspace

Connexion

mercredi, août 16, 2017